Performances

Nougaro by Laborde

Dimanche 13 mars   2022: Pau

Jeudi 18 novembre  2021 : Carcassonne

Dimanche 12 septembre 2021 : Lons

Jeudi 9 septembre 2021 : Albi

Samedi 22 mai 2021 : Bélus

Dimanche 2 février 2020 : Bilhères en Ossau

Samedi 12 octobre 2019: Boé

Samedi 21 septembre 2019: Argelès-Gazost

Mercredi 18 septembre 2019: Salle Rossini Paris  9eme

Dimanche 8 septembre 2019: Morges(Suisse)

Samedi 23 mars 2019: Tarbes

Tarbes: mots de Nougaro dits dans les bus

Mercredi 27 février 2019: Saint-Lary

Mardi 31 juillet 2018 : Salle Jean-Louis Trintignant, Barjac

Dimanche 11 juin 2017 : Pamiers

Samedi 20 mai 2017 : Nogaro

Du 7 au 30 juillet 2016 : Avignon, Théâtre de l’Oulle.

« Claude Nougaro par Christian Laborde, écrivain: un formidable spectacle! » Thierry Fréret Cnews

« Un moment rare dans l’intimité d’un des plus grands chanteurs français, avec des anecdotes et des moments de vie de l’artiste Nougaro dévoilé comme jamais  »  Le Petit Bleu d’Agen

« L’hommage ? Un genre convenu, compassé, (con tout court). Ah ! Oui…c’est ce qu’on croit… Mais voir, entendre, écouter Christian Laborde célébrer Claude Nougaro…Hier soir, le Petit Théâtre de la Gare était littéralement habité par l’âme de Claude Nougaro.

Christian dit, scande, chuchote, vocifère parfois : ce que la poésie de Nougaro envoie d’incandescent côtoie les méandres d’une errance songeuse qui ne doit rien à un romantisme éthéré, gémissant, pleurnichard, mais à la force du doute, d’un désespoir qui se pare souvent des élégances de l’humour. Et dans la voix de Christian, passent des échos de la voix de Claude, comme « les échos de la voix de papa » dans ce chef-d’oeuvre, Toulouse.

Christian est un showman qui bouge, marche, glisse, tourne, prend parfois des attitudes de boxeur, qui suggèrent la silhouette du modèle. Il nous prend par l’oreille et par le cœur pour une déambulation inspirée dans le tumulte nougaresque. Il nous remet en mémoire Plume d’ange et d’autres textes perdus de vue, oubliés ou rares : la neige de Nougaro, c’est la neige de Nougaro :  il renouvelle le regard, aussi fortement que l’a fait Monet (tiens ! Un autre Claude) dans la toile La Pie.

La fidélité de Christian à Claude Nougaro imprime au spectacle une émotion intense, fil conducteur constamment présent dans la diversité de son récit. Christian met toute sa générosité au service d’une œuvre aimée, de la mémoire d’un ami incomparable, avec respect, avec enthousiasme, avec sa volubilité de conteur.

Ce matin, je suis revenue au Petit Théâtre (Christine dans son émotion y avait oublié son panier). Il y flottait encore des mots, des rimes insolites, quelques fragments de mélodies et l’ombre de Christian jouant avec celle de Claude. »     Françoise Pauly

«  J’ai vu un véritable spectacle sur Claude, l’œuvre de Claude dite par le comédien qu’est devenu Christian Laborde. Il fallait que ce soit Christian qui crée ce genre de spectacle, et c’est très émouvant pour moi de le voir  ici, sur scène, à Avignon. Je lui souhaite d’ailleurs bon vent dans cette nouvelle aventure de sa vie…Christian prolonge l’œuvre de Claude et crée aussi son oeuvre, parce qu’il  y a des textes de Christian. Il y a les mots de Claude et il y a les mots de Christian, poète aussi. Et c’est aussi cela qui est beau. » Hélène Nougaro, France  Bleu Vaucluse

« L’événement à ne surtout pas manquer, c’est le one-man show de Christian Laborde sur Claude Nougaro, tous deux liés par une forte amitié. Hélène Nougaro a trouvé cette jolie formule en guise de résumé : « Claude par Christian, c’est un poète raconté par un autre poète » Le livre sur les quais.  Morges. Suisse

« Durant une heure et demie, sur la scène du théâtre des Nouveautés taillé sur mesure pour l’exercice, le comédien-auteur a tantôt boxé les mots tempétueux de celui qui roulait les r de sa Garonne favorite avec l’accent rocailleux, tantôt caressé le velours du verbe nougaresque, alternant douceur et violence d’une vie en montagne russes….Avec son art de la scansion et de la gestuelle qui rappelle étrangement celle de son père spirituel,Laborde fai le portrait d’un artiste multiforme, nourri à la mamelle du jazz,du cinéma et de la poésie de son ami Jacques Audiberti. Il n’en fallait pas davantage pour mettre le public dans sa poche. » Cyrille Marqué, La Nouvelle République des Pyrénées.

Barjac. Il faut savoir ce qu’on veut : certes, la programmation ne fait pas dans la paillette, et Barjac ne présente à peu près aucun des chanteurs invités ailleurs. Mais ce festival-là, au moins, peut être fier de son identité, et sûr de son utilité : on y entend cette chanson dite « à texte » boudée par les grands circuits de diffusion. Et même si on ne prétend pas écouter en boucle tous les artistes présents ici, on ne peut que se féliciter de la venue de Loïc Lantoine (avec le formidable Toubifri Orchestra), Alexis HK, Amélie-les-crayons, ou de l’organisation d’un hommage à Nougaro (par Christian Laborde, spécialiste s’il en est). Télérama

Edouard Chaulet, le maire de ce beau village provençal, ne jure que par la chanson française à texte: on ne s’étonnera donc pas de la programmation qui fait la part belle aux artistes jouant avec les mots autant qu’avec les notes. Au menu: l’incroyable Contrebrassens (Pauline Dupuy), Alexis HK, Pascal Mary, Marie-Paule Belle, l’insolente Garance, les sympathiques Escrocs, la poétique Marie d’Epizon et le nougaresque Christian Laborde. Ce n’est plus un festival, c’est un feu d’artifice! Jean-Christophe Buisson, Le Figaro Magazine

Ce 20 mai, raconter en parlant avec une diction parfaite, en chantant, en dansant aussi parfois, cet artiste exceptionnel qu’a été Claude Nougaro, voilà ce que Christian Laborde fait avec le talent et la justesse de ton que donne une amitié de 30 ans avec « son frère de race mentale ». Sur la scène il est à la fois lui-même et Claude et c’est un torrent de poésie qui déferle et qui tient en haleine jusqu’à la fin. Un spectacle somptueux ! Roland Houdaille Le Journal du Gers

Saint-Lary, Printemps des poètes 2022: A la table des mots

Tarbes 2021: mots dits au Jardin Massey, un mercredi après-midi, pour les parents et la miochonerie, durant la pandémie.

Poulidor by Laborde

15 juillet 2021 : Saint-Lary

7 juillet 2022 : Saint-Saturnin-les-Apt

4 septembre 2020 : Tulle

Avec Raymond Poulidor, à Saint-Lary, en2012, lors du show « Vélociférarations » dont il est un des héros.

Laborde raconte « Poupou »

Toujours sur la route avec le Tour, Christian Laborde l’est aussi à travers ses spectacles. Car l’homme de l’écrit, on le sait, est aussi à l’aise à l’oral. C’est ainsi qu’il avait créé un spectacle autour de Claude Nougaro, dont la tournée, déjà bien remplie, a été stoppée net par le confinement. Nougaro en mots, que l’on devrait bientôt revoir sur les planches. Mais c’est à travers un autre héros national auquel il n’a jamais caché son admiration, Raymond Poulidor, qu’il est revenu sur les planches ces derniers jours. « L’équipe de la Cité de l’accordéon à Tulle m’a demandé d’écrire ce spectacle », explique Laborde, qui a « essuyé » la première vendredi dernier dans la préfecture de la Corrèze, ville qui accueille le festival des Nuits de nacre, justement annulé cette année. Un texte poétique rythmé par l’accordéon de Gilles Puyfagès. « A travers ce spectacle, il s’agit de démontrer que Poulidor n’était pas l’éternel numéro deux mais bien le numéro un. » On lui fait confiance pour le démontrer… Laborde jouera ensuite son « Poulidor » à Sarran, toujours en Corrèze, au moment du passage du Tour, avant de l’emmener sur la route, peut-être d’ailleurs un jour à Pau, du moins en rêve-t-il. En attendant, et tant qu’à se lancer dans le music-hall, il n’a pas non plus abandonné son spectacle sur Claude Nougaro. Le chanteur toulousain, jamais vraiment absent de nos cœurs ni de nos oreilles, connaît un regain d’intérêt depuis que le comique Gad Elmaleh a décidé de se lancer sur scène pour y interpréter ses plus belles chansons. On a d’ailleurs demandé à Laborde, qui fut un proche de Nougaro, ce qu’il pensait de l’initiative. Plein de l’humilité des hommes de l’art, il préfère ne pas commenter ce qu’il n’a pas vu. « Mais quand Kool Shen, Camille ou Victoria Abril reprennent Nougaro, je trouve ça formidable ! » Christian Laborde a lancé vendredi à Tulle son spectacle sur Poulidor. Bientôt chez nous ? Nicolas Rebière La République des Pyrénées

23 mars 2014 Tchatcherie chez les écoliers de Pontacq

2010: Vélociférations

Vélociférations

Phéraille: Scénographie

Francis Lassus: Musique, batterie

Christian Laborde: conteur.

Les « Vélociférations » ont été crées en 2010, à la demande de la mairie de Pau: il s’agissait, par un spectacle, de fêter le centième anniversaire de l’arrivée du Tour de France dans les Pyrénées( Naissance du Tour: 1903; Premier passage des coureurs dans les Pyrénées: 1910)Les « Vélociférations », ce sont 12 textes, 12 tchatcheries, 12 rapperies, 12 contes plein de swing évoquant les Géants de la route à l’assaut des grands cols des Pyrénées: Tourmalet, Aubisque, Peyresourde…. Les Géants de la route sont ceux du passé – Paul Duboc, Eugène Christophe -, ceux d’hier – Jean Robic, Jacques Anquetil, Raymond Poulidor, Luis Ocana -, ou ceux d’aujourd’hui: Lance Armstrong.Les « Vélociférations », c’est le Tour de France qui débarque sur scène: vélos, sommets, exploits, drames, souvenirs, enfance…

Les « Vélociférations » ont été jouées:

-à Pau, au théâtre Saint-Louis à l’occasion du passage du Tour, du 19 au 21 juillet 2010,  et, dans le cadre du salon « Pau fête le livre », le samedi 27 novembre 2010.

– à Saint-Lary, le 17 juillet 2011, en présence de Raymond Poulidor

– à Billère, salle de Lacaze, les 18 et 19 juillet 2012