Christian Laborde

> Livres > Le TOUR DE FRANCE dans les Pyrénées, de 1910 à Lance Armstrong

Le TOUR DE FRANCE dans les Pyrénées, de 1910 à Lance Armstrong

le 22/08/2010

laborde_tourdefr

Né en 1903, le Tour de France s’aventure dans les Pyrénées en 1910. Les coureurs les surnomment aussitôt « le cercle de la mort ». Si le jeudi 21 juillet 1910 Gustave Garrigou gravit la montagne « l’âme angoissée », si Octave Lapize traite les organisateurs de « criminels », c’est qu’ils craignent, comme le reste du peloton, d’être dévorés par les ours dans les lacets du Tourmalet...

Dans ce livre, Christian Laborde nous fait revivre les grands moments pyrénéens du Tour. Tout y est : les paysages, les lieux que l’auteur connaît très bien, les champions et ces gens qui, sur les pentes des grands cols, encouragent en anglais, en basque, en occitan, en italien, en français les héros de la Grande Boucle.

Le premier Luchon-Bayonne, l’empoisonnement de Paul Duboc en 1911, la fourche brisée d’Eugène Christophe en 1913, Napoléon Paoli heurtant un âne dans Bayonne-Luchon en 1920, Lucien Buysse dans la boue du Tourmalet en 1926, mais aussi le sacrifice de René Vietto, la chevauchée fantastique de Jean Robic, le bidon de Fausto Coppi, l’élégance d’Hugo Koblet, le méchoui de Jacques Anquetil, Eddy Merckx à Mourenx, la chute de Luis Ocaña dans le col de Menté, l’attaque de Poulidor dans le Pla-d’Adet, Bernard Hinault, Miguel Indurain, Jan Ullrich, Lance Armstrong dans Luz-Ardiden... Un véritable roman d’aventures.
Contact