Christian Laborde

> Livres > L'archipel de Bird

L'archipel de Bird

le 04/07/2010

archipel

archipel_bird_miniabebooks

Lyrisme. Satire. Humour dévastateur. Embarquement immédiat, pas de temps mort, la phrase fonce. On est à bord. Comme L'Os de Dionysos, L'Archipel deBird est un roman qui cogne et sonne.

"Aldo Toomuch, gynécologue chandlerien et sensuel, vit dans un pays formidable, L’Archipel de Bird. Ayant troqué, non sans regrets, le colt 45 pour le spéculum, il explore les intimités de la nomenklatura locale et eut même le privilège insigne de faire accoucher la femme du Grand Meneur, ce qui lui valut le surnomde King Doctor.

Tyran swing, hallucinante synthèse allégorique entre Mitterrand et Ceausescu, le Grand Meneur est un dictateur impitoyable qui aime les exécutions capitales mises en scène par les grands couturiers. Paranoïaque et mégalomane, il met en marche de grands chantiers délirants et interdit même au public la plage des Roches noires, parce qu’il est persuadé que les roches en question disent du mal de lui quand le vent les fait chanter. Mais Aldo n’obéit pas, Aldo est un jouisseur tellurique qui aime trop chauffer son corps sur les roches mélodieuses. Jusqu’au jour où il est ébloui par une cavalière mystérieuse « droite, brune, au galop », qui passe sur la plage.

Alors que l’Archipel se prépare à la guerre, que le Grand Meneur mobilise tous les intellectuels, Aldo poursuit l’inconnue qui semble être à l’origine de ces tags poétiques invitant à la révolte et au rêve, pour finalement sombrer dans une passion dévorante et choisir la rébellion ouverte. Fable be-bop et lyrique, « L’Archipel de Bird » est le second roman de Laborde. Ce cap réputé difficile est franchi par l’auteur avec l’aisance des champions sûrs de leur talent. « L’Archipel de Bird » cache derrière sa désinvolture, une réelle angoisse. L’angoisse de ceux qui savent qu’il n’y aura bientôt plus que les femmes « grandes, brunes, au galop » pour nous rappeler que nous vivons le temps des soumissions honteuses. "

Jérôme LEROY in Le Quotidien de Paris

Contact